Les Nouveaux commanditaires

Nya Uppdragsgivare
Nuovi Committenti
Nuevos Comanditarios
Taiteen Uudet Tukijat
De Nieuwe Opdrachtgevers
New Patrons
Die Neue Auftraggeber
Komanditario berriak

Le Port de Boulogne-sur-Mer
Vito Acconci

Commanditaires - CCI de Boulogne-sur-Mer, la direction du port et ses usagers
Mediateur - Bruno Dupont
Soutien - Chambre de Commerce et d'Industrie de Boulogne-sur-Mer, Conseil général, Conseil Régional Nord - Pas de Calais, Ville de Boulogne-sur-Mer
Boulogne-sur-Mer, France, projet suspendu

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Boulogne-sur-mer et la Direction du Port passent commande d'une œuvre destinée à accompagner la rénovation du port et souligner les pôles majeurs d'activité de celui-ci : halieutique, tourisme, accueil et leur inscription dans le XXIe siècle. Il s'agit de recréer le lien entre la ville et le port, de donner des occasions de se rendre dans le port, de le découvrir et de se le réapproprier. L'artiste propose de réaliser une passerelle piétonne au niveau de l'écluse Loubet, la réalisation d'une série de mobilier urbain et la mise en lumière des éoliennes situées à l'extrémité du port et prévoit également une série d'éléments ludiques (dont certains mobiles avec le mouvement des marées) pour le parc qui sera créé en fin du parcours du port.

Vito Acconci, a présenté son projet en décembre 2006 qui a été unanimement accepté par les commanditaires. Devant l'ampleur des travaux de ce projet, la réalisation est divisée en trois étapes : en premier lieu, parcours dans le port, et éclairage des éoliennes, puis la réalisation de la passerelle, et enfin l'aménagement du parc en bordure de mer. Ce parcours doit être une œuvre artistique dans laquelle les aspects pratiques doivent s'intégrer – bornes d'informations, pistes cyclables, mobilier urbain. Un travail sur la lumière semble essentiel, et l'œuvre doit incorporer des éléments qui "se voient la nuit". Ce cheminement piéton à proximité des quais permettra de mettre en valeur le port et développer le tourisme de découverte économique. Le point focal de ce parcours est la réalisation d'une passerelle piétonne au-dessus de l'écluse Loubet qui servirait de point de vue de découverte du port et de toute la ville de Boulogne. Cette passerelle sera dotée d'une technologie innovante : elle doit s'enrouler sur elle-même lors du passage des bateaux dans l'écluse; dotée d'un espace suffisant dans la partie sur quai, elle abritera un petit café et un point de vue surélevé où les passants pourront rester même lors de son mouvement de repli. Le parcours se terminera en bordure de mer par un parc, qui réalisé en collaboration avec un architecte-paysagiste, sera composé d'éléments ludiques (dont certains mobiles avec le mouvement des marées).

Vito Acconci

Actif depuis la fin des années 60, l'artiste New Yorkais Vito Acconci conçoit ses premières œuvres comme des actions minimalistes dans le paysage. Dès 1970, il utilise son corps afin d'expérimenter des manipulations et des transformations dans l'espace, et les filme. Artiste important de l'art corporel et de l'art vidéo, il cesse néanmoins en 1974 de s'investir physiquement dans ses projets. Depuis une dizaine d'années, Acconci conçoit des projets destinés à des espaces publics. Ses installations complexes intègrent des matériaux provenant de la vie urbaine ajustés au corps humain pour créer un mobilier utopique destiné à pénétrer l'environnement urbain.