Les Nouveaux commanditaires

Nya Uppdragsgivare
Nuovi Committenti
Nuevos Comanditarios
Taiteen Uudet Tukijat
De Nieuwe Opdrachtgevers
New Patrons
Die Neue Auftraggeber
Komanditario berriak

Near the Acacia, Autism - An Enigma
Philippe Forest, Olivier Menanteau

Patrons - The staff of the Autism, Infantile Psychosis (API) Operational Unit of the Barthélemy Durand Public Health Establishment at Etampes
Mediator - Mari Linnman
Supporters - Fondation de France, Ile de France Regional Council, Ministry of Health - Social Affairs Department
Etampes, Essonne, 2002

L'Établissement Public de Santé – Barthélemy Durand gère douze secteurs de psychiatrie. Une unité fonctionnelle a été créée pour les patients adultes autistes qui exigent des soins adaptés engendrant souvent des réactions chez les malades auxquelles l'équipe médicale donne difficilement un sens. Les commanditaires invitent deux artistes, Philippe Forest et Olivier Menanteau, à réaliser une œuvre en écho à cette expérience thérapeutique afin de rendre visible et communiquer leur travail au sein du service. L'œuvre qui en résulte est un photo-roman : composé de textes et de photographies, ce livre propose un point de vue subjectif sur l'autisme au quotidien et contribue à actualiser le débat autour de la folie et changer le regard porté sur les personnes autistes et les professionnels qui leur apportent des soins.

L'ouvrage - Près des Acacias. L'autisme, une énigme - est un photo-roman issu de la présence de l'artiste Olivier Menanteau et de l'écrivain Philippe Forest au sein de l'unité fonctionnelle Autisme, Psychose Infantile (API) de l'Établissement Public de Santé – Barthélemy Durand à Étampes. Composé de photographies et de textes, le livre propose un point de vue subjectif sur l'autisme adulte au quotidien. Pour les deux artistes, l'ouvrage repose sur le pari que " l'expérience d'une autre parole sur l'autisme adulte peut être tentée. Une parole qui ne soit ni celle des malades, ni celle des médecins, qui ne prétende aucunement dire la vérité. Simplement : une parole dédoublée, éloignée et qui, dans son éloignement assumé, puisse discrètement constituer à l'égard de l'autisme un geste d'intelligence au double sens du mot : connaissance intellectuelle, complicité amicale ". L'invitation de ses deux artistes correspond au désir du personnel d'ouvrir le service et de communiquer leur pratique. L'objet de la commande est de contribuer à actualiser le débat autour de la folie et à changer le regard porté sur les personnes autistes et sur les professionnels qui leur apportent des soins.

Olivier Menanteau

Photographe, Olivier Menanteau, travaillait déjà, alors qu'il était encore étudiant, auprès d'enfants autistes. Des années plus tard, il a cherché à savoir ce qu'étaient devenus ces enfants une fois adultes. Aussi, avant que la commande ne devienne effective, il poursuivait déjà un travail photographique au sein de l'U.F. depuis quatre ans. Sa pratique artistique repose sur un investissement long des lieux où il vient saisir des images dont la portée dépasse l'approche documentaire. L'écrivain Philippe Forest intégra le projet quand la commande fut effective. La possibilité d'investir le lieu s'imposa également. Dans ses deux derniers ouvrages, le questionnement des limites du service hospitalier face aux malades qui ne guériront pas est abordé avec finesse et retenue. Pour lui, la commande littéraire vient bousculer la subjectivité sous-tendant l'acte d'écriture, en l'obligeant à partir d'une histoire appartenant à un autre, et, dans le cadre de l'U.F. réservés aux autistes, il s'agit d'une histoire où l'absence de langage fonde la maladie.