Les Nouveaux commanditaires

Nya Uppdragsgivare
Nuovi Committenti
Nuevos Comanditarios
Taiteen Uudet Tukijat
De Nieuwe Opdrachtgevers
New Patrons
Die Neue Auftraggeber
Komanditario berriak

Le Jardin Hospitalier
Jyll Bradley

Patrons - Monique Catroux, project manager at the physical resources department; Françoise Ciolczyk, in charge of modernisation; Eric Couturier, director of hospitality; Sabine Defoort, doctor; Sophie Guilbert, in charge of client relations; Bruno Lazzari, technical director; Mireille Tirlemont, health executive; Michèle Dard, in charge of cultural affairs; Renaud Bertrand, deputy director of CHRU.
Mediator - Bruno Dupont
Lille (rue Emile Laine), 2011

Des membres du personnel du CHRU ont souhaité faire appel à un artiste pour valoriser un couloir qui va devenir un des principaux accès à l'Hôpital Roger Salengro, suite à l'ouverture d'une entrée en façade Est.
La commande

Avec la construction adjacente à l'Hôpital Roger Salengro du Centre de Réanimation - Centre de Traitement des Brûlés, une seconde entrée piétonne pour l'hôpital Roger Salengro est créée en façade Est au rez-de-jardin. Elle sera essentiellement empruntée par les flux de personnes en provenance des transports en commun (métro et bus). La nouvelle entrée Est de l'Hôpital Roger Salengro conduit au rez-de-chaussée de l'Hôpital existant, et débouchera au niveau d'une circulation existante centrale qui relie à l'entrée Ouest. C'est un couloir de près de 150m de long dépourvu d'ouvertures sur l'extérieur, peu lumineux, monotone et « oppressant ». Des membres du personnel de l'hôpital ont alors souhaité faire appel à un artiste pour transfigurer cet espace et favoriser le bien-être des usagers. Ils expriment également le besoin de définir un nouveau système de signalétique. L'objectif de la commande artistique est ainsi de faire de ce couloir non seulement une liaison efficace entre la nouvelle entrée et l'accueil, mais aussi de transformer la circulation captive en expérience positive, en suggérant une impression de promenade et de tranquillité.

Jyll Bradley propose un projet qui s'inspire des jardins botaniques et qui fait sens par rapport à l'histoire de la ville de Lille et au contexte hospitalier. Lille a en effet accueilli un des premiers jardins botaniques français, au tout début du XVIIème siècle, et possède actuellement trois jardins, dont deux toujours intimement liés au domaine de la santé, le Jardin des Plantes, le jardin de la Faculté de Pharmacie et le jardin de la Faculté Libre de Médecine. Les fonctions des jardins botaniques, lieux de promenade, de savoir et de détente, seront transposées au couloir. L'élément central de la proposition artistique est la photographie, avec parfois un jeu sur la révélation de l'image. Plusieurs photographies rétro-éclairées de jardins botaniques lillois, prises à différentes saisons, ponctueraient la traversée du couloir. Certaines seraient recouvertes de structure de polycarbonate en nid d'abeille ou de jalousies en fines lattes de bois. De loin, l'usager ne percevrait donc que des effets de lumières, de couleurs, de formes. L'image ne se révèlerait qu'au dernier moment, dans l'intime frontalité, créant ainsi un rythme de promenade. L'intégration de matériaux naturels, tels que le bois, dans le couloir serait source de chaleur, tandis que les photographies de serres et de verrières constitueraient autant d'ouvertures sur l'extérieur et d'opportunités d'évasion. Aux murs, des citations issues de la littérature française offriront un regard philosophique sur les jardins. Un 'Espace de Savoir' engagerait le visiteur ou patient à s'arrêter pour se détendre, échanger et explorer le monde des plantes médicinales et des jardins botaniques. Des tablettes multimédia interactives donneraient accès à des numérisations d'anciens ouvrages locaux, à des informations sur les liens entre plantes et médicaments et à des films courts sur l'histoire des jardins botaniques lillois. La proposition artistique inclut également des assises et une charte signalétique sobre et cohérente.

Jyll Bradley

Le médiateur propose de faire intervenir Jyll Bradley. Cette artiste ayant étudié au Goldsmith College et à la Slade School of Art à Londres (UK), mêle dans sa pratique artistique photographie, texte, dessin et installations. La lumière est une constante de son travail. Dans les installations de caissons lumineux pour lesquelles elle est connue, la lumière a pour rôle de réunir des éléments photographiques, littéraires et sculpturaux pour créer des espaces dynamiques interrogeant identités et choix, des espaces où rencontres personnelles et sociales sont possibles. Depuis les années 1990, Jyll Bradley a été exposée dans de nombreuses expositions au Royaume-Uni, dont le British Art Show, la Walker Art Gallery à Liverpool, la Hayward Gallery et la Fondation Calouste Gulbenkian à Londres, ainsi qu'à l'étranger. Elle a également réalisé d'importantes commandes. En 2008, sa résidence au sein de la Liverpool Botanical Collection a constitué une des principales commandes de la ville dans le cadre de son programme de Capitale Européenne de la Culture 2008. Anne Odling-Smee est diplômée du cursus de Typographie et Communication Graphique de l'Université de Reading. Elle a travaillé à l'agence de consultants en design Esterson Lackersteen puis à la maison d'édition August avant de monter O-SB Design en 2001. Des institutions artistiques comme le British Museum ou la Serpentine Gallery ont recours à ses services pour le design graphique de catalogues, documents de communication, éléments de signalétique ou d'identité visuelle. Six Wu a étudié le design industriel à la Rhode Island School of Design (USA) et au Royal College of Art (UK). Il a travaillé pour Pentagram et Wolff Olins avant de créer MCVI avec Michael Corsar en 2010. Il travaille sur une vaste gamme de projets couvrant design produit, emballage, design intérieur et direction artistique, pour des entreprises comme Pantone, Damiani, Tata ou pour des musées comme la Tate.