Les Nouveaux commanditaires

Nya Uppdragsgivare
Nuovi Committenti
Nuevos Comanditarios
Taiteen Uudet Tukijat
De Nieuwe Opdrachtgevers
New Patrons
Die Neue Auftraggeber
Komanditario berriak

Exploitation d'argile à Herzele
Michael Beutler

Commanditaires - Association Arpia : Christel Stalpaert, Chris De Smedt, Ellen De Waele & Eugeen Liebaut
Mediateur - Thérèse Legierse
Herzele, Belgique

La commune rurale de Herzele représente, grâce à son paysage, une belle exception au cœur de la Flandre industrielle. Mais des carrières de pierre et des exploitations d’argile continuent de changer considérablement le paysage. Là où d’anciennes carrière retournent à la nature, la naissance de nouvelles exploitations menace cet environnement naturel.

Pour les commanditaires de l’association Arpia, il était important de questionner, au travers d’une œuvre d’art, l’évolution du paysage due à l’exploitation d’argile dans leur région. Dans cette commande, la temporalité a un rôle important à jouer puisqu’il s’agit de rendre le changement visible. Cela devait, à l’origine, se traduire dans un projet éphémère. A cela s’ajoutait une condition importante, celle d’utiliser des matériaux respectueux du paysage qui, selon les commanditaires, sont de préférence périssables.

L’artiste allemand, Michael Beutler a été présenté au groupe de commanditaires et a donné un nouvel élan au projet. Dans son travail et ses expositions, il prend souvent le processus, la temporalité et l’artisanat pour point de départ ; les mêmes éléments ressortaient dans la demande des commanditaires.

Michael Beutler a consacré du temps pour se renseigner et pour parler avec les exploitants d’argile, les entreprises de transport, avec des géologues, des associations de protection de la nature ainsi qu’avec les partisans et les opposants à l’exploitation d’argile. Suite à cela, il en est arrivé à avoir la conviction que ce projet offrait de bien plus grandes possibilités qu’un projet temporaire.

Il a convaincu les commanditaires en leur présentant en détails son nouveau concept. Un projet qui consiste à développer un processus artistique en parallèle avec l’exploitation d’argile qui durera jusqu’en 2021 et qui aboutira à la création d’un souvenir durable de l’histoire de cette exploitation. Cette œuvre, bien que monumentale, s’intégrera parfaitement dans le paysage et, grâce à son horizontalité, ne polluera pas le panorama.

La proposition de Michael Beutler est de creuser un canyon, d’une longueur de 300 mètres, le long de la zone d’exploitation. Cette même zone, une fois les activités liées au travail de l’argile finies, deviendra un territoire agricole, mais la tranchée creusée pour le canyon sera toujours conservée comme une trace de ce travail. Les protecteurs de la nature, qui avaient fortement milité contre l’exploitation d’argile, auront dès lors un chemin de promenade qui établira une connexion entre deux milieux naturels protégés.

Pour le consolider le canyon sera recouvert de briques d’argile : en effet, l’argile qui a été retiré lors de la creusée du canyon, sera, par la suite, retravaillé pour créer un matériau de construction. Le petit format de ces briques est idéal pour s’adapter à la forme ondulée que Beutler veut donner à son canyon. En réutilisant le même matériau pour consolider la tranchée que celui qui avait été retiré pour la créer, on rend à la terre ce qu’on lui avait enlevé !

L’artiste a déjà réalisé un concept très précis de son travail et a su gagner la confiance des commanditaires avec ce nouveau projet ambitieux, mais l’ensemble doit encore être développé afin de constituer un projet définitif.

Michael Beutler

Michael Beutler est né en 1976 à Oldenburg en Allemagne et il est diplômé de la Städelschule de Frankfurt et de Glasgow School of Art. L’artiste réalise des œuvres imposantes qui sont en constant dialogue avec leur environnement grâce à leurs formes, leurs contours approximatifs et les matériaux simples dans lesquels elles sont réalisées. Le processus de fabrication, souvent très réfléchi et méthodique, est une part très importante de son travail, tout autant que l’œuvre terminée. Par la dimension architecturale et monumentale de ses œuvres, il bouleverse notre perception du lieu et questionne subtilement l’environnement dans lequel se trouvent ses œuvres.

Les œuvres de Michael Beutler ont été présentées à Portikus (Franckfort – 2007) et au musée Folkwang à Essen. Il a participé à la Biennale internationale d’art de Berlin en 2005 et à la Biennale Internationale d’art de Moscou (2005). Il a exposé à Secession (Vienne 2002). Une exposition personnelle lui a été consacrée au Bonniers Konsthall Museum à Stockholm en Suède (2008), il a participé en 2012 à l’exposition collective La vie des Formes aux Abattoirs de Toulouse et à de nombreux événements (Frieze à Londres, Art Basel, 2009…).