Les Nouveaux commanditaires

Nya Uppdragsgivare
Nuovi Committenti
Nuevos Comanditarios
Taiteen Uudet Tukijat
De Nieuwe Opdrachtgevers
New Patrons
Die Neue Auftraggeber
Komanditario berriak

Le Jardin des plantes mortes en pot, les Tables à offrandes et le Kit de repérage des restes
Michel Blazy

Commanditaires - CDPNE (Comité Départemental de Protection de la Nature et de l'Environnement), madame Lemaire, maire de Marolles, madame la maire d'Averdon
Mediateur - Anastassia Makridou-Bretonneau
Soutien - Fondation de France, DRAC Centre, conseil général du Loir-et-Cher, Agglopolys (communauté d'agglomération de Blois), conseil régional du Centre
Réserve de Grand-Pierre et Vitain, Loir-et-Cher, France, 2007

Ce projet est né de la volonté du Comité Départemental de Protection de la Nature de l'Environnement, gestionnaire de la réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain, d'introduire une dimension artistique dans son aménagement et sa valorisation.

En lien avec la maison de la nature de Marolles, la réserve est le support d'une activité de sensibilisation et d'éducation à l'environnement, principalement en direction du jeune public. En complicité avec la mission pédagogique et de sensibilisation du CDPNE, Michel Blazy propose une série d'éléments fabriqués en terre cuite qui se répartissent sur le sentier de la réserve, Les tables à offrandes, et agencent l'espace d'accueil et d'information, Le jardin des plantes mortes en pot. Ces installations ainsi que le balisage mobile biodégradable sont conçus pour un usage participatif en incitant à l'appropriation active par les habitants des communes voisines, les élèves des écoles ou par tout autre visiteur. Elles posent la question des cycles naturels au-delà des appréciations superficielles de vie et de mort, les équilibres fragiles entre les espèces ou encore les métamorphoses que le geste humain peut y provoquer.

Michel Blazy

Michel Blazy, né en 1966 à Monaco, vit et travaille à l'Ile Saint-Denis. Il réalise des installations éphémères et vivantes à partir des matériaux les plus humbles et dérisoires de notres quotidien dont il génère et met en évidence les processus de transformation et les mutations aléatoires. Les matériaux organiques, alimentaires, tous ceux qui accompagnent notre quotidien deviennent des sculptures et installations à contempler, et non plus à consommer. L'artiste met en évidence les états transitoires, mutations, décompositions et renaissances perpétuelles de la matière aux prises du temps.